• Zone loisir sur les friches

     Quels projets pour les prairies à l'ouest

     

    Groupe de travail : Marc Ferrante, Ony Raveloson (octobre 2018)

     

    La Ville s'est engagée à faire de l'Elsau un écoquartier, alors que le quartier n'a pas de grand espace vert de loisir comme la Plaine des jeux à Hautepierre. Il y a pourtant une vraie demande d’espaces verts de loisir et de sociabilité sur le QPV de l’Elsau où beaucoup de familles n'ont pas les moyens de partir en vacances ; Pourtant la vaste zone de prairies à l'ouest du quartier, qui sert d’épandage en cas de crue de la Bruche, reste inutilisée sous prétexte qu'elle est inondée que quelques semaines par an au printemps. La Ville, dans le cadre du parc naturel urbain, prévoit d’y installer des maraichages ; néanmoins, nous pensons qu’il serait bien plus utile pour le quartier de transformer en zone verte de loisir la partie de cette friche qui est au sud du tram.

     

    Zone loisir sur les friches

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous avons obtenu dans le cadre du projet PACTE de planter un verger au nord-est de ces prairies. Pour la partie sud de la friche, plusieurs types de projets pourraient convenir :

     

    Zone verte de loisirs

    Il y a une forte demande dans le QPV de zone de loisirs et de pique-nique, comme le prouve le succès du petit parc au bout de la rue Raphaël. Les habitants di QPV sont aussi demandeurs d'aires de barbecue comme celle installée place Kurven. Tout cela peut être compatible avec la localisation en zone inondable et les fumées ne derangeraient pas le voisnage vu la distance des batiments.

    Il faudrait donc reproduire ce qui s'est fait à la "Plaine des jeux" à Hautepierre  :

    - Prévoir une tonte un peu régulière.

    - Prévoir 2 ou 3 escaliers pour descendre le dénivelé qui délimite la zone inondable et faciliter l'accès aux friches.

    - Tracer des pistes qui rejoignent les pistes existantes le long du tram et le long des rives de l'Ill pour meilleure appropriation de l'environnement (Convention d'Application Territoriale).

    - Planter quelques bosquets d'arbres parsemés fournissant de l'ombre pour les loisirs.

    - Disposer deux ou trois aires de jeux pour les enfants un peu plus grandes que les deux petites le long de l'Ill, pour réhabiliter et diversifier l'offre des aires de jeux (CAT).

    - Installer des bancs et des poubelles et peut-être des distributeurs de sachets à déjections.

    - Installer une plusieurs aires de barbecue près du pont du tram, c'est-à dire à distance des habitations à cause des fumées (à plus de 150 m) car cela pose déjà des problèmes près du parc enfant rue Raphaël à cause de la proximité des maisons. De plus planter quelques barrières d'arbres entre les barbecues et les habitations faciliterait peut être la cohabitation des barbecues et des habitations du QPV.

     

    Zone loisir sur les friches

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Parcours de sport et de santé

    De plus, la vitaboucle passe tout près et l'on pourrait prévoir un parcours santé qui s'intégrerait dans la friche : cela pourrait créer de la mixité puisque ce parcours, s'il propose plusieurs niveaux d'activité, pourrait s'adresser à la fois aux adeptes de street working, jeunes et sportifs, et aux habitants plus âgés qui attendent depuis longtemps un parcours santé adapté. (voir parcours Dax ci joint)

     

    Plaisance sur l'Ill et guinguette

    La Ville a prévu d'installer un ponton pour créer une étape sur le parcours de plaisance sur l'Ill. Pourquoi ne pas pousser plus loin cette idée et crée un plateau en bois sur pilotis pour permettre aux habitants de développer une activité de guinguette en été. Il faudrait peu de chose : il suffirait d'une surface sur pilotis partiellement couverte d'un auvent avec quelques tables et bancs fixes permettant d'installer un barbecue. Ce lieu, qui pourrait se situer sur l’île séparant Ostwald de l'Elsau, permettrait l'accueil d'animation/d'événement à destination des habitants du quartier et de l'agglomération (CAT) : parc nautique et navigation sur l'Ill – guinguette - jeux divers – ateliers philosophiques (bancs propices à une réunion sur un thème affiché), bancs à chicha... Chacun pourrait venir avec son pique-nique et le food truck qui alimente le quartier pourrait s'y etablir à la belle saison pour vendre des boissons.

     

    Ecopaturage à l'Elsau et sur le PNU

    L'elsau se trouve en plein coeur du parc naturel urbain qui traverse trois quartiers de Strasbourg: Montagne-Verte, Elsau et Koenigshoffen. Aujourd'hui la tonte des espaces verts de ce parc naturel urbain est faite de manière mécanique, le plus souvent avec des moteurs thermiques générateurs d'émissions sonores et polluantes importantes. 

    Les trois quartiers concernés par le parc naturel urbain disposent d'un certain nombre de locaux inutilisés qui pourraient servir de bergerie et un troupeau de moutons pourrait être déplacé à travers la ville pour permettre l'entretien de ces espaces verts. Les opérations de tonte mécanique seraient donc réduites à de la taille d'arbustes et de végétaux non consommés par les moutons. 

    Ce projet permet de réintroduire de la nature en ville (beaucoup d'enfants n'ont que très peu l'occasion de côtoyer un mouton). Il répond à la demande de circuit court (possibilité de fournir du lait de brebis, du fromage, de la viande peut-être ou encore de la laine).